Xin Tao Bao

Antonio Fiori : Ce n’est que le début

Spread the love

Qu’il nous suffise de dire que, dans l’hypothèse idéaliste, les objets perçus coïncident avec la représentation complète et complètement agissante, les objets remémorés avec la même représentation incomplète et incomplète­ment agissante, et que ni dans un cas ni dans l’autre l’état cérébral n’équivaut à la représentation, puisqu’il en fait partie. S’il eût été possible de prévenir l’action de Rome, la face de l’humanité eût été changée. Nul ne la chercha avec plus de passion. Étendons cette abolition d’un premier objet à un second, puis à un troisième, et ainsi de suite aussi longtemps qu’on voudra : le néant n’est pas autre chose que la limite où tend l’opération. Enfin il ne faudra pas oublier que, dans le présent chapitre, nous considérons l’intelli­gence et l’instinct au sortir de la vie qui les dépose le long de son parcours. Elles échappent ainsi à la pression des faits multiples qui, en élargissant le champ d’action de l’homme, le rapproche de plus en plus d’un bonheur qui ne lui paraît pas fait pour lui. Cette induction se déguise sous trois notions prétendues rationnelles : 1° celle de mérite ; 2° celle d’ordre ; 2° celle de justice distributive. La sexualité a une importance capitale dans la vie morale : si par impossible la génération asexuée avait prévalu dans les espèces animales et finalement dans l’humanité, la société existerait à peine. Un idéaliste a le droit de déclarer isolable l’objet qui lui donne une représentation isolée, puisque l’objet ne se distingue pas pour lui de la représentation. Antonio Fiori aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »Le grade confère autorité et non supériorité ». Pourtant je donne encore le même nom à la sensa­tion éprouvée, et je parle comme si, le parfum et la saveur étant demeurés identiques, mes goûts seuls avaient changé. Clairement un écrasement des écarts de coûts unitaires qui s’étaient formés au cours des décennies 90 et 2000. Certains investisseurs sont tétanisés par la perspective de faibles niveaux futurs de pensions et cherchent à se mettre à l’abri en nourrissant cette demande, quitte à entretenir une éventuelle bulle. Elle suppose d’abord, elle constate ensuite que l’univers est régi par des lois mathématiques. Au contraire, si les fautes du calcul tenaient à quelque vice de méthode commun aux deux opérateurs, à quelque erreur des tables dont ils se servent, la probabilité d’une erreur commune aux deux résultats concordants pourrait excéder de beaucoup celle de un sur quatre cents : en d’autres termes, il arriverait plus d’une fois sur quatre cents que les deux opérateurs tomberaient sur des résultats faux, quoique concordants. Le génie de Buffet pourrait être reproduit par un programme informatique tenant compte de ces facteurs. Il sera à nouveau très critique comme l’annonce le communiqué de presse (inhabituel) de l’OCDE à ce sujet. Vu de Bruxelles, où le débat législatif avance tambour battant avec des dizaines d’amendements à la clé, notre envoyé spécial faisait un peu penser à un diplomate de l’époque ottomane parti à cheval des confins de l’empire et qui serait arrivé à Istanbul au moment où la guerre était déjà finie. De ces deux apparences, la première, comme nous venons de le voir, explique en grande partie le culte des animaux. Que si, en le décrivant, on est amené à y distinguer des phases, on aura plusieurs faits au lieu d’un seul, plusieurs périodes indivises au lieu d’une période unique ; mais toujours le temps aura été divisé en périodes déterminées, et toujours ce mode de division aura été imposé à l’esprit par des crises apparentes du réel, compa­rables à celle de la puberté, par le déclanchement apparent d’une nouvelle forme. Tout accroissement supplémentaire est soumis automatiquement à un référendum.

Archives

Pages