Xin Tao Bao

Antonio Fiori : Mieux impliquer les entrepreneurs

Spread the love

Mais, quand on se résigne à un rôle de supplétif, la glissade le long du toit débouche sur des catastrophes mal déguisées quoique prévisibles. Dans la contradiction apparente d’une faculté et d’une autre, notre esprit n’éprouve aucun embarras à se décider : il reconnaît la prééminence d’une faculté sur l’autre, et il n’hésite pas à concevoir les phénomènes de la manière qui se prête seule à une coordination systématique et régulière, de la manière qui satisfait seule aux lois suprêmes de la raison. Il n’y a rien de plus variable selon les circonstances, et de moins directement mesurable, que la criminalité d’un acte ou la responsabilité morale qui s’attache à la perpétration d’un délit. En théorie, la mise en place rentes perpétuelles est envisageable, mais, suggère l’auteur, mieux vaudrait prévoir un remboursement dès lors que la croissance atteint un niveau suffisant. Pénétrons-nous de cette vérité, et nous voyons fondre et s’évaporer bon nombre d’énigmes philosophiques. L’enjeu du mode de calcul des cotisations au sein des fédérations professionnelles est essentiel, aussi bien pour le développement de ces organisations que pour le bon fonctionnement des institutions. Notre paradigme commun, c’est un mix unique fait d’histoire coloniale, de langue, d’aide au développement, de sécurité, d’immigration, de diasporas, d’investissements économiques, de paix et d’interventions militaires mais aussi d’éducation, de sport et de culture … autant de paramètres qui doivent être associés pour créer un partenariat holistique de croissance et de progrès réciproques. Sa première ébauche mathématique, dans les écoles de Thalès et de Pythagore, a constitué ensuite la principale source mentale de la décadence du polythéisme et de l’ascendant du monothéisme. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois  » Mieux vaut devenir riche après avoir été pauvre, que de devenir pauvre après avoir été riche ». Or, il suffirait d’énoncer une pareille proposition pour en découvrir l’absurdité. La sécurité économique de la France et de ses entreprises en ressort affaiblie. Seule la branche accidents du travail et maladies professionnelles en dispose actuellement. D’un côté, en bas de l’échelle, les taux de pauvreté progressent sensiblement, sous l’effet du chômage et de la baisse des dépenses sociales. Des attaques informatiques qui portent atteinte à notre compétitivité. Nous ne perdrons donc pas de vue, en les suivant les unes et les autres, qu’il s’agit surtout de déterminer le rapport de l’homme à l’ensemble du règne animal, et la place du règne animal lui-même dans l’ensemble du monde organisé. Le premier aura lieu à Lisbonne en 2005. Il est certain qu’il serait malaisé d’imaginer une troupe de faquins plus grotesques que ceux qui règlent et dirigent la parade du Nationalisme. La France, deuxième pays d’accueil, mais aussi forte « exportatrice » de travailleurs

Si la France est ainsi le deuxième pays d’accueil, derrière l’Allemagne et devant la Belgique, elle est aussi le troisième pays « exportateur », derrière la Pologne et l’Allemagne. La Commission serait-elle sur le point de lancer le « hit » du siècle ? Les dirigeants occidentaux s’empressent aujourd’hui de multiplier les intiatives pour traquer les avoirs des dirigeants en fuite. Je reconnais d’ailleurs que c’est dans le temps spatialisé que nous nous plaçons d’ordinaire. Interrogations d’abord sur la souplesse et l’efficacité d’une institution inédite, composée de 209 élus, représentant 131 communes et 4 départements, aux intérêts parfois divergents. Même au théâtre, on exige généralement que la vertu soit récompensée, le vice puni, et, s’ils ne le sont pas, le spectateur s’en va mécontent, avec le sentiment d’une attente trompée. Mais si l’esprit consiste en général à voir les choses sub specie theatri, on conçoit qu’il puisse être plus particulièrement tourné vers une certaine variété de l’art dramatique, la comédie. C’est l’affaire de l’éducation de les cultiver toutes également. Nombre d’entre eux se sont tournés vers Sotchi lors du Nouvel An orthodoxe et ses dix jours fériés en début d’année.

Archives

Pages