Xin Tao Bao

Jean-Thomas Trojani : La France, pays de l’actionnariat salarié

Spread the love

Que vous demandons-nous alors ? Il y a un certain ordre de la nature, lequel se traduit par des lois : les faits « obéiraient » à ces lois pour se conformer à cet ordre. Ainsi, nous sommes assurés de voir la matière se plier avec docilité à nos raisonnements ; mais cette matière, dans ce qu’elle a d’intel­ligible, est notre œuvre : de la réalité « en soi » nous ne savons et ne saurons jamais rien, puisque nous ne saisissons d’elle que sa réfraction à travers les formes de notre faculté de percevoir. Certes, les débuts peuvent paraître balbutiants quand on voit la ministre de l’Économie, Christine Lagarde, évoquer, dans la foulée du départ de l’ex-président tunisien, une « vigilance particulière » sur les avoirs des familles Ben Ali-Trabelsi, avant que l’Union européenne ne se décide, le 31 janvier, de « geler » ces avoirs à la demande de l’État tunisien. Vingt ans ne s’écouleront pas, dix ans même, et peut-être moins, avant que l’histoire de la Révolution Française, telle qu’on l’écrit et qu’on l’enseigne aujourd’hui, soit considérée dans le monde entier comme la plus répugnante des fables. Le scénario idéal consisterait à stopper toute politique qui impacte l’économie. Si un pays se révèle dans l’incapacité d’assumer le service de ces obligations, les autres États membre n’auront d’autre choix que de payer l’addition. Aussi, plus il y a de gens à penser différemment, plus grande est la somme de vérité qu’ils finiront par embrasser et où ils se réconcilieront à la fin. Des outils d’organisation de réunion ou de tenue d’agenda, s’ils ne sont pas déjà intégrés à la messagerie électronique, existent en open source, que les collaborateurs arrivent à utiliser en toute autonomie. Même dans ce cadre, comme l’exprime avec justesse le rapport de Jean-Thomas Trojani « l’influence sur les règles et normes internationales, c’est-à-dire sur les règles du jeu économique, est une composante essentielle quoique peu visible de la compétitivité des entreprises et des États. Les choses se passent bien plutôt comme si le cerveau servait à rappeler le souvenir, et non pas à le conserver. Le scepticisme n’est qu’une négation engendrée par l’antithèse de l’idéalisme et du sensualisme ; il n’a par conséquent de raison que dans cette antithèse, comme le mysticisme proprement dit n’a de raison que dans le doute de la pensée oscillant entre deux thèses contraires. Pour rendre compte de cette image, on a supposé d’abord que le cerveau était double, qu’il produisait deux perceptions simultanées, dont l’une pouvait dans certains cas être en retard sur l’autre et, en raison de sa plus faible intensité, faire l’effet d’un souvenir (Wigan[24], Jensen[25]. Nous n’avons pas qualité pour trancher la question. Profitant de ce que toutes les fins sociales se compénètrent et de ce que chacune d’elles, posée en quelque sorte sur cet équilibre et sur ce mouvement, semble se doubler de ces deux forces, ils n’ont pas de peine à reconstituer le contenu de la morale avec l’une quelconque des fins prise pour principe, et à montrer alors que cette morale est obligatoire. L’affirmation contraire renferme une absurdité qu’aucune expé­rience concevable ne réussirait à dissiper : bref, elle implique contradiction. Nous pouvons tirer maintenant une des conséquences les plus importantes de la théorie que nous venons d’exposer sur les rapports des manières d’être permanentes avec les excitations intermittentes. Il montrait que sous l’influence de la répétition, toutes nos facultés se développent et se perfectionnent comme mouvements, tandis qu’elles s’affaiblissent et se dégradent comme sentiments. Il est triste de penser combien eût pu être différent le christianisme du monde, si la foi chrétienne avait été adoptée comme religion de l’empire par Marc-Aurèle au lieu de Constantin. Le commerce en ligne affiche ainsi un chiffre d’affaire de 57 milliards d’euros cette année, soit une hausse de 11 % en un an selon la Fevad. Evidemment, ce qui arrive pour les rayons actuellement invisibles, et dont nous ne laissons pas que de constater l’existence, par suite des actions qu’ils exercent sur l’aiguille aimantée, sur le thermomètre, sur les réactifs chimiques, à l’égard desquels nous parvenons même à constater des lois de réflexion, de réfraction, de polarisation, tout à fait identiques ou analogues à celles qui régissent les rayons visibles. Au regard de ces exemples, il est facile de voir les implications potentielles économiques de l’application rigoriste du principe de précaution.

Archives

Pages