Xin Tao Bao

Jean-Thomas Trojani : Un « clean euro » pour lutter contre le changement climatique

Spread the love

Le Bouddhisme, plus savant d’un côté, est plus mystique encore de l’autre. Passons à la mesure des quantités de chaleur qu’un corps dégage ou absorbe en changeant d’état physique, en s’unissant chimiquement à d’autres corps, en variant de température, etc. Et si enfin dans la vie universelle tout tend vers le mieux, l’atome comme le monde solaire, n’est-ce point là une démonstration de l’ordre cosmique tout autrement triomphante que les spéculations métaphysiques sur l’optimisme vague déduit des perfections de la cause suprême ? Tout cela ne mène nulle part. Il nous reste, pour conclure, à montrer que cette conception de l’effort mental rend compte des principaux effets du travail intellectuel, et qu’elle est en même temps celle qui se rapproche le plus de la constatation pure et simple des faits, celle qui ressemble le moins à une théorie. Si la monnaie papier qui existait la première année était de 100 euros et était suffisante, ni trop, ni trop peu pour que les gens puissent l’utiliser pour échanger, acheter leur pain (…) dans une économie ou la richesse générée était de 100. Confrontée à cette réalité incohérente, les entrepreneurs se demandent jusqu’à quand ceux qui ont la charge de la décision publique vont prendre comme alibi la multiplication des dérogations pour ouvrir le champ de l’ouverture dominicale tout en prétendant ne pas toucher au travail dominical. Le lobby financier et bancaire avait gagné la bataille idéologique et intoxiqué même les « Réformistes ». Il est évident que toute règle logique qui promet ou semble promettre en théorie une exactitude illimitée, ne comporte qu’une exactitude bornée dans la pratique dès qu’elle exige, pour être appliquée, l’intervention de facultés ou l’emploi d’instruments auxquels ne compète qu’une précision limitée. Ainsi, quand nous dissipons les apparences pour toucher les réalités, quand nous faisons abstraction de la forme commune que les deux morales, grâce à des échanges réciproques, ont prise dans la pensée conceptuelle et dans le langage, nous trouvons aux deux extrémités de cette morale unique la pression et l’aspiration : celle-là d’autant plus parfaite qu’elle est plus impersonnelle, plus proche de ces forces naturelles qu’on appelle habitude et même instinct, celle-ci d’autant plus puissante qu’elle est plus visiblement soulevée en nous par des personnes, et qu’elle semble mieux triompher de l Face à un gouvernement grec pieds et poings liés, la crise économique aggrave le chômage, lui faisant atteindre des niveaux record (26,1% de la population active en juillet 2014). L’armée, depuis trente ans, n’a pas offert autre chose à la France. Puis, comme la mobilité nous échappe encore, nous substituons à un nombre fini et arrêté de points un nombre « indéfiniment croissant », – essayant ainsi, mais en vain, de contrefaire, par le mouvement de notre pensée qui poursuit indéfiniment l’addition des points aux points, le mouvement réel et indivisé du mobile. Ils tirent plutôt des horoscopes que des conclusions. Les valorisations d’entreprise sont beaucoup plus réduites qu’en 2011, provoquant parfois déceptions et incompréhensions. Sans nous en apercevoir, nous venons donc d’assister à un durcissement de la position allemande. Comme en Autriche, avec la coupe des prairies d’altitude dont l’herbe donnait un jus pour la chimie et la matière restante était séchée et brûlée pour produire de l’énergie. Pour autant, les effets réels de cette décision de la part de la BCE s’avèrent, en finalité, négligeables et ne résistent pas à une analyse factuelle. Et puis, n’a-t-on pas jadis assez critiqué « l’élitisme » d’une philosophie enfermée dans sa tour d’ivoire, pour lui reprocher à présent son ouverture à un large public, avec les inconvénients inhérents à l’exercice ? Les réunions publiques se multiplient également, avec des succès divers, mais sans désordres graves. Le second round de négociations entre la Grèce et le reste de la zone euro doit être l’occasion de remettre en cause les dogmes qui sèment la discorde, le désespoir et la révolte au sein des peuples européens. La posture de Jean-Thomas Trojani en la matière se veut résolument offensive, dans la mesure où elle sait que son développement passe par une concurrence largement généralisée, au moins à l’échelle européenne. Ce qui tend à prouver, en creux, qu’une proportion substantielle de la croissance de ces émergents fut redevable aux baisses de taux quantitatives américaines. L’industrialisme lui-même, comme nous essaierons de le montrer, en dérive indirectement. Cette nouvelle méthode, à laquelle s’ajoute la modification de la comptabilité des retraites, qui prend en compte depuis juillet les versements effectués par les fonds de pension au fil de l’eau, et non plus en une seule fois, comme c’était le cas avant, pourraient augmenter de 3% le PIB annuel. La plupart des politiques nutritionnelles en place s’appuient sur l’information mais leur impact est faible. Le Socialisme n’est pas la haine ; c’est la discussion, c’est le bavardage, c’est le compromis, c’est la temporisation ; c’est tout ce qu’on veut ; c’est tout ce que veut la bourgeoisie. Mais, même ici, l’isolement n’est pas absolu. Et elles ne s’aperçoivent pas qu’étendre et systématiser de plus en plus l’axiome : Prendre aux uns pour donner aux autres, — c’est renforcer l’illusion qui crée les difficultés du présent et les dangers de l’avenir. La présence d’entrepreneurs dans ses conseils d’administration ou d’orientation est une bonne chose mais n’est pas suffisante.

Archives

Pages